Chargement...

mercredi 30 novembre 2016

Israël chute dans le classement international en mathématiques et en sciences




Les résultats obtenus par les élèves israéliens en sciences et en mathématiques ont diminué à l'échelle internationale, selon l'étude TIMSS publiée mardi par l'Association internationale pour l'évaluation de la réussite éducative (IAE), un organisme scientifique basé aux Etats-Unis. L'étude est conduite tous les quatre ans depuis 1995 et évalue les performances des élèves en mathématiques et en sciences....







TIMSS (Trends in International Mathematics and Science Study) s'intéresse aux connaissances des élèves en maths et en sciences à un niveau scolaire donné, ainsi qu'aux programmes scolaires : l'objectif premier de l'enquête est de contribuer aux recherches sur l'enseignement des maths et des sciences, en renseignant les professeurs sur les pédagogies qui fonctionnent.
Cette enquête s'est déroulée dans 49 pays ou provinces au total.
Selon les résultats, Israël dégringole à la 16ème place du classement avec un score évalué à 511 points.
En 2011, l'Etat hébreu était classé à la 7e place.
Ce résultat place Israël au-dessous de Singapour avec 110 points de moins et 30 points au-dessus de la moyenne internationale de 481.
En sciences, les élèves israéliens ont obtenu une moyenne de 507 points, classant Israël au 19e rang, contre 516 points en 2011 et un classement à la 13e place.
Le score révèle un écart de 90 points avec Singapour dont le résultat s'élève à 21 points au-dessus de la moyenne internationale de 486.
Selon le ministère de l'Éducation, il y avait des lacunes importantes dans les résultats des tests parmi les différents groupes de population.
En Israël, quelque 5.512 élèves de 200 écoles, à l'exception des écoles ultra-orthodoxes et des écoles spécialisées, ont été testés en avril et en mai 2015.
Les résultats indiquent que les étudiants de langue hébraïque ont obtenu 70 points de plus en mathématiques et en sciences que leurs homologues de langue arabe.
En ce qui concerne le statut socio-économique, les données montrent des écarts de quelque 110 points entre les élèves de langue hébraïque et les élèves de langue arabe.
"A tous ceux qui ont besoin de plus de preuves pour réformer le plus rapidement possible les programmes en mathématiques, les résultats de ces tests, réalisés par le gouvernement précédent, prouvent que la réforme est devenue une urgence nationale dans le domaine des sciences et des mathématiques", a déclaré mardi le ministre de l'Education Naftali Bennett.
"Pour l'avenir de ce pays, pour les futurs Prix Nobel, et les prochains développeurs de Waze, nous continuerons d'agir pour doubler le nombre d'étudiants prenant cinq unités [le plus grand nombre dans le système scolaire israélien] en mathématiques, malgré les critiques", a-t-il ajouté.
La France, quant à elle, est dernière en maths et avant-dernière en sciences.
Un résultat "inacceptable" selon la ministre française de l'Education Najat Vallaud-Belkacem , qui évoque "une génération sacrifiée" aux "choix politiques du gouvernement Fillon".
Les élèves de CM1 affichent un score de 488 points en mathématiques et 487 en sciences, en deçà de la moyenne internationale (500) et de la moyenne européenne (527 en maths, 525 en sciences).
Les professeurs des écoles françaises disent pourtant consacrer 193 heures par an aux mathématiques, soit plus que le volume prescrit par les programmes de 2008 (180 heures) et plus que la moyenne des autres pays européens (158), selon l'étude de l'IAE. Ils ne consacrent que 56 heures aux sciences (contre 78 heures recommandées dans les programmes de 2008 et 67 heures en moyenne en Europe).
La tête du classement en maths est occupée par cinq pays d'Asie de l'Est: Singapour, Hong Kong, Corée du Sud, Taïwan, Japon. Le premier pays européen est l'Irlande du Nord, à la 6e place.
Pour la seule Union européenne, la France est tout en bas, juste après la Slovaquie.
L'Irlande du Nord, l'Irlande et l'Angleterre sont sur le podium.
En sciences, les cinq pays d'Asie cités plus haut sont également en tête, suivis par la Russie. La Finlande, premier pays de l'UE, est au 7e rang. Pour la seule UE, la France est avant-dernière, juste avant Chypre.


Source I24News


Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire